Posted by on

Focus sur la loi Carrez

Aujourd’hui, nous vous proposons un focus sur la loi Carrez. Adoptée en date du 18 décembre 1996 et incontournable depuis ses décrets d’application en mai 1997, il est important de savoir à quoi elle sert et comment elle est calculée.

Qu’est-ce que la loi Carrez ?

Depuis son application, le vendeur est désormais obligé de communiquer la superficie privative exacte de son bien. Cette obligation ne concerne que les lots de copropriété d’une surface supérieure à 8m2. En effet, les propriétaires de maisons individuelles ne sont pas concernés par cette loi. Du côté des acquéreurs, cette obligation leur est bénéfique puisqu’ils peuvent comparer les biens mis à la vente sur le marché en termes de prix et de surfaces lors de leurs recherches. Ainsi, la notion de prix au mètre carré est devenue une référence en matière de transaction immobilière.

Comment la calculer ?

Le calcul de la surface habitable peut être réalisé par le propriétaire lui-même. Cependant, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel : le calcul est réglementé et requiert une certaine rigueur. Les surfaces habitables à comptabiliser sont celles des planchers des locaux clos et couverts. Il faudra ensuite déduire les surfaces suivantes qui ne sont pas prises en compte dans le calcul : les hauteurs de plafond inférieures à 1,80m, les balcons, les loggias, les vérandas, les terrasses, les caves, les parkings, les garages ainsi que les surfaces occupées par les murs, les cloisons, les marches et les cages d’escalier, les gaines, les embrasures de portes et les fenêtres.

Ce métré ainsi réalisé, le vendeur doit le fournir à l’acquéreur pour certifier la surface habitable du bien mis à la vente. La loi tolère une marge d’erreur maximum de 5%, au-delà, l’acquéreur est dans le droit de réclamer un remboursement proportionnel à la différence de m2 dans un délai d’un an devant le tribunal de grande instance s’il constate une erreur entre le métré qu’il réalise et celui fourni par le vendeur lors de l’acte de vente.

Voilà pourquoi, faire appel à un diagnostiqueur professionnel est essentiel pour vendre son bien en toute sérénité 🙂

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Zoom sur le 10ème arrondissement de Marseille

Aujourd’hui, nous vous emmenons dans le 10ème arrondissement de Marseille. Dans la zone est, il se trouve à mi-chemin entre le centre-ville et les quartiers résidentiels et rassemble les quartiers suivants : La Timone, Menpenti, La Capelette, Pont-de-Vivaux, Saint-Loup et Saint-Tronc.

D’un point de vue immobilier, le 10ème arrondissement se veut mixte : des logements étudiants aux villas, les prix restent stables sur l’ensemble des quartiers qui le composent. En ce qui concerne le prix de vente au mètre carré, on enregistre pour un appartement une moyenne de 2330€/m2 et pour une maison de 2845€/m2. Du côté des locations, on observe une moyenne à 12€/m2. Le quartier le plus cher est celui de Saint-Loup : 2490/m2 contre Saint-Tronc avec une moyenne de 2192€/m2. Les prix restent donc raisonnables d’un quartier à un autre.

Ce qu’on aime dans le 10ème arrondissement : tout d’abord, sa richesse en commerces de tous types ! Ensuite, on aime sa proximité des axes autoroutiers avec l’A50, l’A55 via le tunnel Prado Carénage du côté de Menpenti ainsi que la L2 qui relie désormais Saint-Loup à La Rose en quelques minutes. Par ailleurs, le 10ème regroupe plusieurs parcs qui font le bonheur de ses habitants : le parc du 26ème centenaire du côté de Menpenti, le parc de la Maison Blanche du côté de Saint-Tronc et puis le parc des Bruyères du côté de Saint-Loup. Pour les amateurs de sport de glisse, le Palais Omnisports vous accueille dans le quartier de la Capelette et pour ceux qui apprécient les courses de chevaux, rendez-vous à l’hippodrome de Pont-de-Vivaux 🙂

En bref, on apprécie son calme à deux pas du centre-ville !

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

C’est la rentrée !

L’équipe ID13 est de retour !
Nous sommes heureux de vous retrouver avec une équipe en pleine forme ! Nous remercions nos clients pour leur fidélité et nous continuons de vous accompagner dans vos projets !
Excellente rentrée à tous 🙂  #immobilier #marseille #rentrée #vente #location #blogimmo #estimation #achat

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

 

Posted by on

Ciao Ciao

Voici venu le temps des vacances … Et oui, le blog s’en va pour le mois d’août et vous retrouvera dès la rentrée pour de nouveaux articles ! L’équipe ID13 reste à votre service pendant cette période estivale et vous souhaite d’excellentes vacances 🙂

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Zoom sur le 1er arrondissement de Marseille

Aujourd’hui, nous vous emmenons dans le 1er arrondissement de Marseille. Au cœur de la ville, il a gardé au fil du temps son côté populaire dans une ambiance typique. Sous l’œil de la bonne mère, le célèbre Vieux-Port s’ouvre sur la méditerranée. Le 1er arrondissement rassemble les quartiers suivants : Le Chapitre, Belsunce, Noailles, Opéra, Thiers et Saint-Charles.

D’un point de vue immobilier, le 1er arrondissement reste très accessible si l’on compare avec les prix des hyper-centres d’autres grandes villes. En ce qui concerne le prix de vente au mètre carré, on enregistre une moyenne à 2680€/m2 et du côté des locations, on observe une moyenne à 13€/m2. Le quartier le plus cher est celui de l’Opéra avec une moyenne de 2903€/m2 et le plus accessible celui de Belsunce avec une moyenne de 2499€/m2. D’un point de vue accessibilité, l’hyper-centre est très bien desservi puisque l’on retrouve les 2 lignes de métro, les 3 lignes de tramways, de multiples bus, les navettes maritimes et, bien entendu, la gare Saint-Charles d’où partent les trains et les navettes régionales. Alors, pour gagner du temps, nous privilégions les transports en commun plutôt que nos voitures 🙂

Ce qu’on aime dans le 1er arrondissement : la proximité des commerces et des restaurants, sa diversité et ses lieux mythiques : la Canebière, le Vieux-Port, le marché de Noailles, la bibliothèque de l’Alcazar ou encore l’église des Réformés.

En bref, on aime l’activité perpétuelle du 1er arrondissement !

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

« L’art est un effort pour créer, à côté du monde réel, un monde plus humain. » André Maurois, Ce que je crois (1951)

Aujourd’hui, l’équipe ID13 vous propose une évasion artistique… au musée Cantini ! Nous en parlions brièvement lors de notre article sur le 6ème arrondissement de Marseille. Construit en 1694 en tant qu’hôtel particulier, il fut racheté plusieurs fois avant de devenir la propriété de Jules Cantini, grand marbrier, qui fit don de cet édifice à la ville de Marseille en 1916 afin qu’il devienne un musée culturel d’art moderne.

En ce moment, le musée Cantini  accueille la collection Burrell qui regroupe des chefs-d’œuvre signés par les plus grands peintres français : Cézanne, Degas, Manet, Courbet, Monticelli, Daumier, Millet … du réalisme à l’impressionnisme, cette collection d’exception reflète l’évolution de la société française entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle.  Alors, pour une sortie en week-end ou pendant vos vacances, profitez de cet évènement jusqu’au 23 septembre !

Musée Cantini, 19 rue Grignan, Marseille 13006

Tarif plein : 9€ / Tarif réduit : 5€

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Le « Home-Staging », ça vous parle ?

Si certaines émissions télévisées en parlent, savez-vous vraiment en quoi il consiste ? Aujourd’hui, l’équipe ID13 vous propose un focus sur ce nouvel outil d’aide à la vente.

Qu’est-ce que c’est ?

Apparu au début des années 70 aux Etats-Unis, le « home-staging » est arrivé doucement en France depuis quelques années. Ce principe équivaut à une « valorisation immobilière »  et se montre simple : valoriser son bien immobilier en mettant en exergue les points positifs uniquement. Ainsi, les potentiels acheteurs ont la possibilité de se projeter et les vendeurs, eux, peuvent espérer vendre leur bien immobilier au meilleur prix.

Comment procéder ?

Tout d’abord, il est primordial de se mettre à la place des acheteurs potentiels. En effet, ils ont besoin de visualiser dans leur esprit les possibilités d’aménagement, leur quotidien ou bien leur décoration. Pour cela, le bien immobilier à vendre doit être neutre : la première des choses à faire est de dépersonnaliser les pièces en enlevant les photos de familles, bibelots ou souvenirs de voyages. Ensuite, un grand ménage s’impose : et oui, cette petite tâche au sol qui ne part pas avec un simple coup de serpillère, il est temps d’employer d’autres moyens ! Il en va de même pour les jardins dont vous n’avez pas pris le temps de vous occuper … il va falloir le prendre pour mieux vendre ! Enfin, pour donner la touche finale à votre « home-staging », vous pouvez effectuer un relooking de votre bien en investissant dans quelques éléments de décoration sobres bien entendu 🙂

En bref, ne négligez pas la présentation de votre bien ! Et si vous ne savez pas par où commencer ou si vous manquez de temps, faites appel aux professionnels du « home-staging » !

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Zoom sur le 7ème arrondissement de Marseille

Aujourd’hui, nous vous emmenons dans le 7ème arrondissement de Marseille. Dans la zone sud, il fait partie des arrondissements les plus convoités de la cité Phocéenne. Bordé par la méditerranée et dominé par Notre Dame de la Garde, le 7ème arrondissement rassemble les quartiers suivants : Le Pharo, Saint-Victor, Saint-Lambert, Endoume, Bompard, Le Roucas Blanc et Les Iles.

D’un point de vue immobilier, le 7ème arrondissement se veut mixte : des cabanons aux belles villas en passant par les immeubles semi-récents, il y en a pour tous les goûts. Cependant, on constate une demande nettement supérieure à l’offre : les recherches sont donc longues et les ventes, elles, sont très rapides. En ce qui concerne le prix de vente au mètre carré, on enregistre pour un appartement une moyenne de 3285€/m2 et pour une maison de 5044€/m2. Du côté des locations, on observe une moyenne à 14€/m2. Le quartier le plus cher est celui du Roucas Blanc avec ses étroites traverses et ses mythiques escaliers. En ce qui concerne son accessibilité, il est desservi par certains bus et pour les automobilistes, mieux vaut une petite voiture pour se faufiler sur ses routes étroites 🙂

Ce qu’on aime dans le 7ème arrondissement : sa diversité avec ses restaurants étoilés mais aussi ses restaurants typiques, ses points de vues imprenable sur la ville comme sur la mer, ses anciens lieux de pêcheurs comme le Vallon des Auffes et la anse de Malmousque. On aime se balader dans le 7ème, apprécier le calme et ressentir l’âme de ses quartiers.

En bref, il fait bon vivre dans le 7ème arrondissement !

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Messieurs, voici votre prochaine découverte shopping !

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Yoann Chlous, propriétaire de la boutique « SNATCH » au 61 rue Grignan. Passionné de mode, Yoann accorde une importance particulière à la sélection de ses collections et à leur renouvellement. En effet, il suit les tendances et se déplace, notamment en Italie, où il déniche une grande partie de ses collections. Yoann habille une clientèle qui a entre 30 et 50 ans en proposant un style branché en chemise – chino – blazer.

Ce qui lui tient à cœur ? Proposer à ses clients des marques en exclusivité. Ainsi, vous pourrez trouver dans la boutique SNATCH des marques comme AT.P.CO, Colmar, Norse Projects ou encore Maison Labiche.

Toujours dans l’optique de vous chouchouter, Yoann vous réserve de nouvelles marques en exclusivité dans les mois à venir et une restructuration de la boutique !

Alors Messieurs, vous connaissez dorénavant votre prochain arrêt shopping 🙂

La boutique SNATCH vous accueille du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h ainsi que le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h. Tél : 04 91 33 43 93

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret

Posted by on

Pourquoi faire appel à un agent immobilier pour vendre son bien ?

Au moment où l’on décide de vendre son bien, la première question que l’on se pose est de savoir si l’on s’en occupe soi-même ou alors de confier la vente à un agent immobilier. Si beaucoup de personnes sont freinées par les honoraires d’agence, il est nécessaire de comprendre ce que vous apportent les services d’une agence. Parce que la vente est une course de longue haleine, l’agent immobilier est bien entraîné et vous accompagnera tout au long de ces étapes. Connaissance des lois, du marché, médiation entre le vendeur et l’acheteur, prise de rendez-vous chez le notaire, réponse à vos questions, accompagnement  … autant de choses qui vous feront gagner du temps et de la patience 🙂

Avant toute chose, il est important de connaître son délai de vente notamment dans des situations de prêt-relais, déménagement ou achat d’un autre bien. Et, lorsque le délai de vente est court, il est recommandé de faire appel à un agent immobilier pour être efficace.

L’estimation

Faire appel à un agent immobilier, tout d’abord, vous permet d’obtenir une estimation objective de votre bien. En effet, l’agent connaît les prix du marché, du secteur et n’a pas un regard « sentimental » sur le bien par lequel sont souvent influencés les propriétaires.

La commercialisation

Votre bien sera mis en valeur grâce à une annonce et des photos faites par un professionnel ainsi que d’une diffusion large.

La présentation aux potentiels acheteurs

Lorsque vient le temps des visites, l’agent immobilier effectue un tri en amont pour écarter les curieux et vérifie la solvabilité des potentiels acheteurs.

La négociation

Le traitement des offres, l’étude des dossiers, n’est pas négociateur n’importe qui ! Encore une fois, l’agent connait son marché et son métier : il sera plus à même de mener une bonne négociation pour défendre le prix du vendeur.

En bref, l’agent immobilier vous accompagne pour une vente en toute sérénité !

Alexandra Chion & Stéphane Meiffret